Windows Phone, c’est fini!

Partager

On s’en doutait depuis un certains temps mais c’est dorénavant chose faite, Windows Mobile (et par conséquent les Windows Phone) va disparaître.

Après Bill Gates (himself) qui a confirmé qu’il avait lui-même migré sur Android, c’est maintenant au tour de Joe Belfiore (vice-président de Microsoft) de confirmer l’arrêt de la plateforme. Alors certes cela ne sera pas un arrêt brutal, Joe Belfiore nous explique dans un tweet que Microsoft continuera a diffuser des mises à jour de sécurité et des correctifs, mais cela signifie tout de même que la fin est proche.

« Nous avons travaillé énormément pour inciter le développement d’applications. Payer, écrire des applications pour eux, mais le volume d’utilisateurs était trop faible pour que les entreprises investissent (…) Bien sûr, nous continuerons à supporter la plateforme au travers de mises à jour correctives et de sécurité, mais créer de nouvelles fonctionnalités n’est pas une priorité ».

Il fallait s’en douter, les ventes n’ont jamais décollées, les développeurs d’application ont toujours boudés la plateforme Windows Mobile (très peu de mises à jour, design des applications qui n’évoluait plus et d’un autre temps).

D’autres plateformes qui ont pourtant eu bien plus de succès que Windows Mobile ont par le passé elles aussi disparues, l’exemple le plus célèbre et récent étant Blackberry.

Après l’arrêt du service Groove musique, et maintenant Windows Mobile, et l’echec relatif de la Xbox One. Microsoft doit surement recentrer sa stratégie sur d’autres services.